21.4.11

AUCUN HOMME NE MEURT PLUS SEUL



La Crucifixion,  by Roublev,1500, Moscou


Face à la souffrance, face à toute forme de mal, la seule réponse adéquate est de dire que "Dieu est faible" et qu'il ne peut que souffrir avec nous. Faible, certes, non pas dans sa toute-puissance, mais dans son Amour crucifié...
Sur la Croix le Christ a assumé la mortalité même. La puissance de la mort est dans son autonomie, mais le Christ donne sa mort au Père, et c'est pourquoi en Christ c'est la mort qui meurt: "par sa mort il a vaincu la mort". Dès lors aucun homme ne meurt plus seul, le Christ meurt avec lui pour le ressusciter avec lui.  


Paul Evdokimov, 1901-1970, professeur de théologie orthodoxe, observateur invité au concile Vatican II
in "Une théologie de la vision"

"Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort."

Aucun commentaire: